Médecine et toxicologie  
sitemed.fr

ACCUEIL

SOMMEIL
RÊVES

CHRONOBIOLOGIE

PSYCHOSOMA

DIABÈTE

TOXICOLOGIE

LIVRES et
DOCUMENTS

AUTEUR

 

TOXICOLOGIE

  1. Médecine et Toxicologie
  2. Toxiques, cibles, auto-anticorps
  3. Toxiques en agriculture
  4. Vaccinations et toxicologie
  5. Le syndrome aérotoxique
  6. Soins dentaires, à venir
  7. Bibliographie et liens

SOMMEIL et RÊVES

  1. Généralités
  2. Faut pas rêver
  3. Le sommeil paradoxal
  4. Fonction du sommeil paradoxal
  5. De Freud à Jung
  6. Inconscient et monde moderne
  7. Analyse des rêves
  8. Freud et le rêve
  9. Rêve et maladie
  10. Rêves d'animaux
  11. Rêves d'hommes célèbres
  12. Panorama

CHRONOBIOLOGIE

  1. Présentation
  2. Introduction
  3. Michel Siffre
  4. Généralités
  5. Rythmes complexes
  6. Origines des rythmes
  7. Médecine moderne et chronobiologie
  8. Maladies et rythmes biologiques
  9. Rythmes de travail, maladies, accidents
  10. Neuropsychisme et rythmes
  11. Législation
  12. Conclusion
  13. Bibliographie

PSYCHOSOMA

  1. Présentation
  2. Historique
  3. Prix Nobel médecine 1977
  4. Nobels et stagnation thérapeutique
  5. Médecine globale et Rêves

DIABÈTE

  1. Nouvelle biologie du diabète
  2. Glucagon et Diabète
  3. Destruction des cellules β
  4. À suivre
  5. Bibliographie

LIVRES

  1. 2014 Tempête sur le Diabète
  2. 2013 Tintin, forces obscures
  3. 2010 Le Journal de mes Nuits
  4. 2005 L'échec de la Médecine
  5. 2003 Sommeil et rêves

DOCUMENTS .pdf à télécharger

  1. Épidémies dans l'histoire des peuples
  2. Abstract - Storm over diabetes
  3. Résumé - Tempête sur le diabète
  4. Chronothérapie, prise de médicaments
  5. Prescrire: Médicaments à écarter

 

CHARTE ÉDITORIALE
Voir page AUTEUR

Quelques logos de dangers chimiques

 

Toxicologie
Tissus cibles et auto-anticorps

 

Dr Jean-Michel crabbé
Modifié en décembre 2018
travail en cours !
jmc [aro-base] sitemed.fr

 

 

La notion de cible est essentielle en toxicologie. Les toxiques sont hydrophiles ou lipophiles, les substances radioactives se fixent sélectivement sur certains tissus, etc. La connaissance de ces cibles privilégiées est importante pour la prévention, le diagnostic et les traitements des intoxications.

En toxicologie certains raisonnements sont spécifiques, comme avec les deux exemples de cette page : les organo-phosphorés lipophiles et l'iode radioactif.

 

 
Toxicologie, cibles, autoanticorps

 

Les organo-phosphorés se fixent dans les graisses

J.M. Saïssy et M. Rüttimann, Société Française d'Anesthésie Réanimation, Intoxications par les organophosphorés, 1999 Elsevier.

Une grande famille de neuro-toxiques et des produits très variés :

  • des lubrifiants et fluides hydrauliques (aviation),
  • des insecticides puissants et persistants (malathion, parathion, etc),
  • des gaz de combat (sarin, tabun, VX neurotoxiques).

Pénétration dans l'organisme : voie aérienne respiratoire, voie cutanée par contact, voie digestive accidentelle ou intoxication volontaire.

Les OP liposolubles se fixent principalement dans les graisses :

  • Myéline du système nerveux central,
  • Myéline des nerfs périphériques,
  • Graisses de réserves,
  • Moelle osseuse.

Intoxication aïgue : Les OP se lient aux cholinestérases du système nerveux central, des muscles et des globules rouges [...] Les effets cholinergiques et centraux sont importants avec des convulsions et risque de décès même à faibles doses.

Intoxication subaïgue et chronique : les O.P. provoquent une inflammation du système nerveux central et périphérique, dégénérescence des nerfs périphériques. Tous les systèmes physiologiques peuvent être touchés, troubles psychomoteurs et cognitifs, perte de mémoire, fatigue, céphalées, dysautonomie (système nerveux végétatif), dépression et troubles psychiatriques, présence d'auto-anticorps, lésions radiologiques (IRM), etc.

Le diagnostic toxicologique n'étant pratiquement jamais fait, la symptomatologie est interprétée comme une "neuropathie dégénerative d'origine inconnue ou auto-immune" qui peut s'aggraver progressivement vers une invalidité complète et un décès inexpliqué.

Pathologies tumorales : l'inflammation chronique des tissus (système nerveux, moelle osseuse) favorise les tumeurs cérébrales, les hémopathies (leucémies) et les lymphomes.

Le relargage des O.P. en cas d'amaigrissement, un mécanisme typique des toxiques liposolubles (schéma ci-dessus).

  • les O.P. stockés dans les graisses sont libérés dans la circulation,
  • aggravation inexpliquée des signes d'intoxication,
  • passage des O.P. dans le lait en cas d'allaitement,
  • contamination et atteinte du système nerveux du nouveau-né.
 

Les auto-anticorps, marqueurs des tissus cibles des toxiques

...à venir.

 

L'iode radioactif, la thyroïde et Tchernobyl

...à venir.

 

RETOUR

 

Droits d'auteur : J-M Crabbé © 2015, tous droits réservés. Article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle. Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées. De brefs extraits de l'information contenue sur www.sitemed.fr/toxicologie/ peuvent être librement commentés, reproduits ou traduits à des fins de recherche ou d'étude personnelle, mais ne peuvent être ni vendus ni utilisés à des fins commerciales. Toute utilisation de l'information doit obligatoirement mentionner www.sitemed.fr/toxicologie/ et "Dr Jean-Michel Crabbé" en tant que source de l'information, avec l'adresse URL de la page correspondante.

La diffusion, reproduction ou la traduction des abstracts/résumés au format .PDF est autorisée dans le respect des autorisations données par l'auteur/éditeur. Toute utilisation des textes et schémas à des fins autres qu'éducatives ou non commerciales est subordonnée à l'obtention préalable d'une autorisation écrite formelle.